Événement : l’Anr EcrIn au Sénat, le 1er décembre 2013

flyer 1er déc_Page_1RENCONTRE « HISTOIRES CROISÉES FRANCE/MAGHREB » le 1er décembre 2013 au Palais du Luxembourg

À l’occasion du 30e anniversaire de la Marche pour l’Égalité et contre le Racisme Et à l’occasion de la publication de l’ouvrage « La France arabo-orientale », cette rencontre organisée avec le Groupe de recherche Achac et en partenariat avec l’Anr EcrIn se déroulera au sein de la salle Clemenceau du Palais du Luxembourg et sera placée sous le haut patronage de Jean-Pierre Bel, Président du Sénat. La rencontre se propose de croiser les histoires, les mémoires et les regards dans la longue histoire des relations France/Maghreb à travers des tables des conférences, des moments de témoignages, mais aussi à travers la présentation de trois expositions et la projection de deux films documentaires inédits.
Cette rencontre se place au carrefour de plusieurs anniversaires symboliques, dont le 30e anniversaire de la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, mais aussi le centenaire du premier congrès panarabe de Paris de 1913, ainsi que le 150e anniversaire de la première présence des tirailleurs algériens sur le sol de France depuis 1863 au sein de la Garde impériale ou le 100e anniversaire de leur décoration à Longchamp par le président de la République en 1913. D’autres moments majeurs seront associés à cette rencontre et aux débats des deux tables rondes, comme la libération de la Corse par l’Armée d’Afrique en octobre 1943, le 14 juillet 1953 et les prémices de la guerre d’Algérie dans Paris, les accords de 1963 qui fonderont les politiques migratoires du demi-siècle qui suivra ou encore l’été 1973 dans le sud de la France et les violences contre les Maghrébins.
C’est tous ces moments charnières qui seront abordés lors de cette rencontre en présence d’une vingtaine de spécialistes et grands témoins. De nombreux partenaires soutiennent cette rencontre, notamment le ministère délégué à la Ville, le ministère délégué aux Anciens combattants, la DMPA, l’Acsé, l’Onac, la Mairie de Paris (Délégation des droits de l’Homme, de l’intégration, de la lutte contre les discriminations et des citoyens extracommunautaires), le Laboratoire Communication et Politique du CNRS, Pangée Network, le Laboratoire URMIS de l’Université de Nice ou l’ANR EcrIn. Les partenaires-média du programme, France 24, France Culture et Le Nouvel Observateur, seront des relais de cette rencontre.

Télécharger le programme : programme histoires croisés

Journée d’études de l’ANR EcrIn, « Humour, Médias, Politique » le 26 avril 2013

Cette journée d’études précède le colloque EcrIn qui sera organisé les 3 et 4 octobre au laboratoire Communication et Politique :
« L’humour, lorsqu’il passe par les médias d’information, occupe une position ambivalente : il jette un regard déplacé, parfois iconoclaste, voire provocateur, sur les événements sociaux et politiques de l’actualité, mais en plaisantant.On peut se demander si sa fonction est de faire des commentaires critiques sur la vie sociale ou si c’est seulement pour divertir les lecteurs, les auditeurs et les téléspectateurs. L’humoriste cherche-t-il à faire plaisir, ou se sent-il investi d’une mission de dénonciateur des maux de la société en désacralisant des tabous, en clouant au pilori des personnalités politiques ? Quel rôle joue l’humour dans une démocratie de l’information ? Y a-t-il en la matière une limite à la liberté d’expression ? Qu’en dit le droit ?

Pour répondre à ces interrogations, les témoignages d’humoristes officiant dans la presse et sur les ondes de radio, et les analyses des chercheurs ayant étudié l’humour dans les médias. Deux approches complémentaires du même phénomène. Convergences ou divergences qui permettront de mettre au jour les questions de responsabilité sociale et de morale publique, à l’aide d’un juriste. »

Programme de la journée d’études : Programme Humour medias politique.
« La place de l’humour dans une démocratie de l’information »
« Pour de vrai ou pour de rire ? »
Y a-t-il des limites à la liberté d’expression ?
vendredi 26 avril 2013, 9h30 – 18h00
à la Maison des Sciences de la Communication,
20 rue Berbier du Mets, Paris 13e.Nombre de places limité – Inscription obligatoire : lcp@lcp.cnrs.fr




Journée d’études de l’ANR EcrIn le 18 juin à la Cité du livre d’Aix-en-Provence, « Migrants dans le cinéma en Europe (1980-2000) »

La journée d’études, qui se déroule dans le cadre des rencontres « La recherche et la Cité », sera suivie d’une projection du film « Bye-Bye » de Karim Dridi et d’un débat en présence du réalisateur.

Programme de la journée d’études : Migrants en Europe_18_06_2013.

 

Colloque « 1983 » Tournant médiatique de la question de l’immigration en France, les 25 et 26 mars à Paris

Un colloque organisé par l’Anr EcrIn,  les laboratoire URMIS et LCP en partenariat avec les Archives nationales, l’INA, Génériques,  le Groupe de recherche Achac et Pangée Network. (Téléchargez le programme)

 

 

Rencontre entre les Anr Ecrin et MediaMigraTerra le 8 juin 2012 à l’Urmis, Université Nice-Sophia Antipolis

Dans le cadre du projet Anr Ecrin, l’Urmis reçoit Tristant Mattelart, coordinateur du projet Anr MediaMigraTerra, « Médias et migrations dans l’espace euro-méditerranéen ». Tristan Mattelart sera accompagné de chercheurs associés à ce projet. Le programme de la rencontre très  prochainement sur ce site. La rencontre aura lieu dans les locaux de l’Urmis Nice, sur le campus Saint-Jean d’Angély.

Diffusion du film documentaire « Nouvelle Vague. Quand le cinéma prend des couleurs » le 26 avril sur France 5

Le 26 avril à 21h35, la chaine France 5 diffusera le film documentaire « Nouvelle Vague. Quand le cinéma prend des couleurs » de Julien Gaertner et Édouard Mills-Affif, chercheurs à l’Urmis et membres du projet ECRIN. Le film est tiré de la thèse de Julien Gaertner sur L’image de l' »Arabe » dans le cinéma français de 1970 à nos jours.

La bande-annonce peut-être consultée sur le site de Jem productions : http://www.jemproductions.fr/documentaire/nouvelle-vague/#vid.

Résumé du film : Sa bonne santé actuelle, le cinéma français la doit en grande partie au talent des enfants de l’immigration. Ils crèvent l’écran, raflent les César, et comptent incontestablement parmi les nouvelles stars du septième art. Mais la route a été longue avant de décrocher les premiers rôles, avant de jouer autre chose que « l’arabe de service » et de pouvoir être reconnus comme des artistes à part entière. « Nouvelle vague » raconte cette lutte contre les préjugés, une bataille pour la reconnaissance de plusieurs générations de cinéastes et d’acteurs qui parviennent à briser les barrières de l’imaginaire national pour s’imposer au centre de l’industrie cinématographique. Une histoire comme le reflet d’une immigration réussie.

Intervenants : Nassim Amaouche, Souad Amidou, Djelloul Beghoura, Kader Boukhanef, Mehdi Charef, Malik Chibane, Karim Dridi, Ali Ghanem, Hammou Graïa, Reda Kateb, Sabrina Ouazani, Smaïn, Zinedine Soualem, Mahmoud Zemmouri…

Extraits de films : Bye-Bye de Karim Dridi, 1995 ; Le ciel, les oiseaux…et ta mère, de Djamel Bensalah ; L’Esquive, d’Abdellatif Kechiche, 2004 ;  La Graine et le mulet, d’Abdellatif Kechiche, 2007 ; La Haine, de Mathieu Kassovitz, 1995 ; Hexagone, de Malik Chibane,  1994 ; Indigènes, de Rachid Bouchareb, 2006 ; Mektoub ?, d’Ali Ghanem, 1970 ; On peut toujours rêver, de Pierre Richard, 1991 ; Prends 10000 balles et casse toi, de Mahmoud Zemmouri, 1982 ;  Le Thé au Harem d’Archimède, de Mehdi Charef, 1985 ; Wesh wesh, qu’est-ce qui se passe ? de Rabah Ameur-Zaïmeche, 2002 ….